TES MOTS CONTRE MES MAUX

Dans un sondage Instagram, j’ai demandé « Qu’aurais-tu aimé savoir avant » pour la grossesse.

J’ai eu beaucoup de retours concernant les maux de grossesse, surtout sur le fait que les femmes n’étaient pas préparées à vivre un moment difficile à cause de ces maux. Mais également, que ces petits maux ne sont pas insignifiants.

Qui n’a pas déjà entendu : 

“ T’es enceinte, pas malade !” ou “ C’est pas une maladie d’être enceinte” 

C’est pourquoi, j’ai décidé d’écrire cet article afin d’aider, peut-être, certaines personnes à comprendre, mais aussi de soutenir ces femmes enceintes qui peuvent culpabiliser. 

Les maux de grossesse 

Pour te donner une petite idée, voici une liste des maux qu’une femme enceinte peut ressentir lors de sa grossesse ( Liste non exhaustive ) :

Bouffées de chaleur / transpiration / Brûlure d’estomac 

Constipation 

Crampes musculaires 

Diabète gestationnel 

Douleur aux côtes / Douleur au dos /  à l’aine / aux hanches  

Essoufflement / Étourdissement 

Fatigue / Fausses contractions 

Jambes lourdes  / Maux de tête  

Nausées / Vomissements

Nerf sciatique 

Seins douloureux 

Stress 

Les maux des femmes enceintes sont bien réels, si généralement ils passent tout seuls, il n’en sont pas moins désagréables voire difficiles à supporter sur le moment.

Certains changements physiques se manifestent dès les premiers mois de grossesse et des fois même avant d’apprendre la grossesse.

Et c’est ok de pas être en pleine forme, d’être malade pendant sa grossesse. Ton corps change pour créer la vie. 

C’est ok de pas être en talon, pouponner et sortir comme avant. Des fois, tu as juste envie d’être allongée dans ton lit, au chaud, devant un film. Juste te reposer et vivre, accepter ces maux qui peuvent être dur psychologiquement. Mais tout ça est NORMAL ! 

Tu as le droit de vivre et de ressentir ça !

Boris Cyrulnik, neuropsychiatre français, ancien animateur d’un groupe de recherche en éthologie clinique au centre hospitalier intercommunal de Toulon-La Seyne-sur-Mer et directeur d’enseignement du diplôme universitaire (DU), ainsi que d’autres experts ont établi une commission sur les 1.000 premiers jours de vie d’un enfant, de la période pré conceptionnelle au deux ans de l’enfant. Elle constitue une période essentielle pour le développement tant physique et psychique de l’enfant et d’une certaine façon conditionne son bien-être tout au long de sa vie.

Car le développement de l’enfant et de ses capacités commence dès sa conception.

De ce fait, il faut dès le début de la grossesse mettre la mère dans un état de bien-être et de confiance. Il est également important de parler au fœtus car les basses fréquences de la mère sont perçues par l’os frontal du bébé. Ils apprennent à reconnaître la voix de leur mère et très rapidement après la naissance celle de leur père.

Alors n’hésite pas à prendre soin de toi sans culpabiliser: Relaxation, massage, sieste … ce qui te parle et fait envie. 

Ne laisse pas les petites graines de doute s’ implanter dans tes pensées. 

Ose dire stop aux paroles des autres. 

Tu es  en train de créer la vie, ton corps change et c’est là, présent ! C’est ton histoire.

Si cela te parle, je peux t’accompagner dans ta grossesse.

« Vivre sa maternité sereinement »

Ps : Si certains symptômes vous préoccupent, prenez-les en note et discutez-en avec votre professionnel de la santé lors de vos rencontres.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :