ALLAITEMENT, COMMENT S’Y PREPARER ?

INTRODUCTION

Vous êtes enceinte et vous aimeriez allaiter votre bébé mais vous vous posez de nombreuses questions. Est-ce réellement bénéfique pour le bébé ? Qu’est ce que le colostrum et autres petits soucis ?

Petit guide pratique de l’allaitement.

Qu’est ce que le lait maternel ?

Le lait maternel est produit par les glandes mammaires situées dans les seins de la femme, et permet de nourrir le nouveau-né. Il contient tous les nutriments nécessaires au bon développement de l’enfant, et sa composition se modifie au cours du temps pour s’adapter aux besoins du nourrisson.

De quoi est composé le lait maternel ?

photo du site medela

Les premiers jours d’allaitement, vient en premier le colostrum, qui est riche en anticorps et en millions de globules blancs ce qui permettra au bébé de se défendre contre des infections. La sécrétion est peu abondante mais riche en nutriments. Mais également :

  • Hormones et enzymes favorisant la digestion
  • Quantité élevée de sels minéraux qui maintiennent l’hydratation
  • Facteurs de croissance favorisant la colonisation de bonnes bactéries dans les intestins

Ensuite, le lait maternel mature fait son entrée. Composé de:

  • 88% d’eau 
  • 7% de lactose
  • 4% de lipides
  • 1% de protéines

Cette composition évolue en cours d’allaitement dans une même tétée, sur 24 heures et selon les besoins et l’âge du bébé.

Pourquoi allaiter ?

Les raisons d’allaiter sont diverses et propres à chacun. 

Voici quelques bienfaits de l’allaitement:

  • Si le bébé est malade, la mère produira un lait adapté à ses besoins pour l’aider à combattre la maladie,
  • En reniflant, et touchant son bébé, une mère lui crée un lait adapté à sa flore bactérienne, 
  • Lorsqu’une femme est malade, elle transmettra de l’immunoprotection à son bébé, donc il est conseillé de continuer à allaiter durant la maladie,
  • Le lait de la mère est une combinaison unique d’acides gras, de sucre, de minéraux, de protéines, de vitamines et d’enzymes, qui favorise la croissance optimale du cerveau et du corps du bébé,
  • L’allaitement permet un rapprochement émotionnel avec le bébé,
  • Le côté financier, car les laits artificiels peuvent être onéreux.

Comment bien démarrer son allaitement ?

La communication bienveillante est la première manière d’encourager un allaitement.  La première heure de vie est sacrée, mettre le bébé en peau à peau et faire une tétée de bienvenue. Le colostrum est riche mais faible en volume donc peau à peau et tétées ++ . De ce fait plus le bébé tète, plus la montée de lait arrivera vite. Vous pouvez stimuler un bébé qui dort au bout de 2-3h la journée durant les 2 premières semaines de vie pour l’encourager à agrandir son estomac en favorisant les contacts en peau à peau. Et plus un sein est drainé, plus il se remplit! 

L’allaitement à la demande permet de répondre aux besoins nutritionnels du bébé. La maman dont le bébé est allaité à la demande produira suffisamment de lait pour son bébé.  Et la prise au sein doit être confortable, cela évitera d’avoir des douleurs ou crevasses par exemple.

L’ocytocine permet une bonne éjection du lait et elle est sensible au stress physique et émotionnel, donc il faut se mettre dans un environnement où l’on se sent bien, détendu. Ne pas hésiter à demander  au co-parent un petit massage, une caresse ou des mots d’encouragement, afin de se sentir heureux et de relâcher de l’ocytocine. 

Il est conseillé de ne pas donner une tétine ou un biberon dans les premières semaines afin de ne pas nuire au bon démarrage de l’allaitement et d’éviter la confusion tétine / sein. 

Ne pas hésiter à se renseigner, à regarder des vidéos d’allaitement, à demander conseil à l’entourage. Mais le plus important est aussi de se faire confiance et de savourer le bonheur d’être parent. 

Quels sont les signes d’éveil ?

Éveil calme : c’est le meilleur moment pour me proposer la tétée.

  • je commence à bouger,
  • je tourne la tête et cherche à téter,
  • j’ouvre grand ma bouche, je tire la langue.

Éveil agité : je suis agité, il va falloir un peu de patience mais je vais y arriver

  • je suis tonique, je bouge mes bras et jambes,
  • je porte mes mains à la bouche, 
  • je m’impatiente en poussant des petits cris. 

Éveil agité + pleurs : c’est la fin des haricots, il faut d’abord me calmer. 

  • je pleure
  • je suis crispé
  • je m’agite fortement dans tous les sens. 

Pour me calmer, me faire un câlin, me parler , faire du peau à peau, me bercer …

Il arrive cependant que les pleurs soient inévitables, ne culpabilisez pas !

TIPS: Temps de conservation du lait maternel

À température ambiante (20 °C) 4 à 8 heures

Au frais (0 à 4 °C) jusqu’à 8 jours

Au congélateur (−15 °C) 6 mois

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :