LE SOMMEIL

Doudou: MyHummy

Comment faire dormir bébé ? Quand fera-t-il ses nuits ? Pourquoi se réveille-t-il la nuit ?

Tant de questions que l’on se pose en tant que jeunes parents, et que nous allons aborder ensemble.

Le sommeil chez l’enfant est très important, cela permet le bon développement du cerveau et sa maturation. C’est également pendant le sommeil que l’enfant intègre toutes les informations qu’il a pu vivre au cours de la journée, mais surtout, il régule la production de plusieurs hormones : hormone de croissance, mais aussi cortisol, insuline, hormones de l’appétit.

Le sommeil chez le bébé

Un nouveau-né dort en moyenne 16 à 20 heures par jour selon des cycles très courts de 45 minutes. Parfois plusieurs cycles se succèdent, mais pour certains bébés, il est difficile d’enchainer plusieurs cycles. C’est pourquoi, il y a des bébés dormeurs et des bébés qui dorment peu. 

Pendant le sommeil, on distingue deux phases de sommeil par cycle :

  • Une phase de sommeil agité : le bébé bouge ses membres, il est bruyant, tonique, sa respiration est irrégulière et il fait des petits bruits.
  • Une phase de sommeil calme : le bébé ne bouge pas, son visage est détendu, ses muscles sont relâchés et sa respiration est calme. 
Photo du site Ameli

Le nourrisson a besoin de beaucoup de contact, il se peut donc qu’il préfère dormir sur ses parents plutôt que dans son lit car ce dernier peut lui paraître immense après le confort in utero. Pour aider bébé à s’endormir, la solution peut être de mettre le bébé en portage, afin qu’il se sente en sécurité et que les parents puissent continuer à se mouvoir. 

La nuit, les parents peuvent également opter pour la solution du cododo. On peut parler de cododo lorsqu’il y a : 

  • un partage de chambre 
  • mais aussi un partage du lit

(Attention, il y a certaines règles à respecter si vous pratiquez le cododo, renseignez-vous avant de vous lancer ou demandez l’avis de votre médecin.) 

Le cododo peut également faciliter l’allaitement : la maman ayant un sommeil moins profond pour entendre bébé, peut s’occuper de lui en vérifiant plus souvent son état et peut donc répondre plus rapidement à ses signaux.

L’Organisme Mondial de la Santé (OMS) recommande aux parents de faire dormir leur enfant dans la chambre parentale jusqu’à ses 6 mois. : à partir de cet âge, il est dans la capacité de dormir seul dans sa chambre.  Ceci reste scientifique, et est une moyenne ; le retour en chambre doit se faire quand tout le monde se sent prêt. Il n’y a aucune obligation de le faire à 6 mois pile, tout comme il n’y a aucune obligation à faire du cododo au retour de la maternité. Chaque enfant est différent, chaque parent l’est également. L’important est d’écouter les besoins de bébé et de vous écouter !

Jusqu’à l’âge de 4 ou 5 mois, un nourrisson peut avoir besoin d’un repas nocturne. En effet, son organisme n’est pas toujours capable de stocker suffisamment de calories pour la nuit. Passé cet âge, la majorité des enfants n’ont plus besoin de manger la nuit. Mais là encore, chaque enfant est différent, et il n’y a pas lieu de s’alarmer si votre enfant de 6 mois vous réclame encore une tétée ou un biberon en pleine nuit. Si cela perdure et que cela vous perturbe, n’hésitez pas à en parler à un professionnel de la petite enfance ou à votre médecin.

En revanche, bébé peut également se réveiller entre deux cycles, parce que son sommeil est léger à ce moment-là. Parfois, il n’arrive pas à se rendormir seul et pleure. Il est alors important de le rassurer et de vérifier qu’il se sente bien, de préférence sans allumer la lumière afin de ne pas le réveiller complètement, car il se peut qu’il soit dans un micro-réveil. Les bruits blancs peuvent également aider à l’apaiser, comme l’aspirateur, le sèche-cheveux, les bruits de la mer, etc… 

Il y a aussi des marqueurs de temps à mettre en place qui peuvent favoriser la distinction de la nuit et du jour pour bébé :

  • Le jour : parler normalement, laisser la lumière naturelle
  • La nuit : chuchotement, petite veilleuse ou pénombre. 

Le sommeil de bébé est complexe, il va falloir s’armer de patience. N’hésitez pas à demander de l’aide ou à consulter votre pédiatre si vous pensez que votre enfant peut souffrir de Reflux Gastro-Œsophagien (RGO) ou d’autres symptômes qui peuvent perturber son sommeil.

Le sommeil chez l’enfant

L’enfant grandit et son sommeil évolue aussi,  les temps de sieste commencent à diminuer et cela entraîne une réorganisation du sommeil nocturne. C’est à cet âge là également que des terreurs nocturnes ou des épisodes de somnambulisme peuvent apparaître.

Il se peut que vers 2-3 ans l’endormissement devienne plus difficile. L’enfant entre dans une phase d’opposition et d’affirmation de soi mais il se peut aussi qu’il ai besoin simplement d’un temps avec ses parents.  

Afin de faciliter le moment du coucher voici quelques astuces :

  • Prévenir l’enfant en amont que c’est bientôt l’heure d’aller se coucher. Ne pas le prendre au dépourvu, surtout s’il est concentré sur une activité ou un jeux. 
  • Mettre en place un rituel : par exemple : se brosser les dents, lire une histoire et faire un câlin.  Il est important de s’y tenir et de rester sur un rituel fixe. 
  • Mettre les mêmes  repères : musique, berceuse, veilleuse …
  • Quand l’enfant commence à s’endormir : le mettre dans son lit ou lui dire bonne nuit et sortir de la chambre. Cette étape est importante car il risque de ne pas savoir où il se trouve au moment de son réveil,  et va chercher à retrouver les mêmes conditions pour se rendormir. 

Pour conclure, il est important de veiller aux besoins de l’enfant et de respecter le rythme de chacun car il n’existe pas de modèle prédéfini.  

Prenez soin de vous.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :