POST PARTUM

COMMENT VIVRE LE POST PARTUM ?

Cette période qui suit l’accouchement, chamboule nos vies et peut nous mener la vie dure.

Comment gérer le retour de la maternité ? Vers qui se tourner ? Quelles sont les clés pour réussir à trouver ses marques dans le rôle de parent ? 

Tant de questions auxquelles les jeunes mamans se retrouvent confrontées, et par lesquelles je suis moi-même passée. C’est pourquoi j’ai décidé d’écrire cet article, afin de vous raconter mon histoire qui, je l’espère, vous aidera à traverser cette nouvelle étape.


MON HISTOIRE

Voilà, mon fils est né, et quelle tempête d’émotions ! 

C’est incroyable cette sensation de pouvoir enfin tenir mon enfant dans les bras après 9 mois d’attente (en réalité 8 pour moi, car oui, ce petit être a décidé d’arriver plus tôt). Une fois toute cette euphorie de l’accouchement passée, le retour en chambre m’a propulsé dans une bulle où il n’y avait que l’existence de mon fils qui importait et impossible pour moi de le laisser loin de moi ne serait-ce qu’une minute.

J’ai immédiatement décidé de prendre mon fils avec moi dans le lit afin de faire du cododo, je ne pouvais pas le laisser dans le berceau. C’était impensable. Il en a été de même quand nous sommes rentrés de la maternité, c’était inenvisageable qu’il dorme dans sa chambre, seul. Nous avons donc placé son lit dans notre chambre. Et je ne regrette aucunement ! Cela m’a permis également de mieux gérer mon allaitement pendant la nuit, car il était à côté de moi. Et de ce fait, je pouvais me reposer tout en allaitant.

Un lien très fort s’est très vite construit.

Ensuite, j’avais demandé qu’il y ait très peu de visites. Je voulais réellement profiter de cette nouvelle étape sans devoir la partager avec un nombre incalculable de personnes.

J’ai pu grâce à cela, prendre mon temps pour apprendre à découvrir mon fils, me construire de nouveaux repères, mettre en place l’allaitement, me reposer et surtout découvrir mon nouveau rôle de maman. 

Ce rôle que j’ai tant imaginé pendant la grossesse, que j’ai idéalisé. 

La réalité a été toute autre ! Je me suis retrouvée à paniquer pour la moindre petite chose, au moindre coup de vent, au moindre bruit et à me remettre souvent en question en me mettant énormément de pression. 

Je pense que cela était dû au fait de vouloir être parfaite pour mon fils, mais surtout à tout ce que je pouvais voir sur les réseaux sociaux avec ces post partum parfaits !  Je me suis également enfermée dans une bulle,  avec mon fils, au détriment de mon couple à certains moments. 

Heureusement, j’avais une sage-femme bienveillante qui m’a beaucoup rassuré dans mon rôle de maman. 

Mon conjoint a joué un rôle très important aussi, car il m’a accompagné dans ma maternité et m’a laissé mettre en place mes convictions comme le cododo, le portage, l’allaitement, l’esprit montessori … Il a su être patient et nous sommes restés soudés dans les difficultés. 

Mais également, grâce à certaines personnes de mon entourage, qui m’ont aidé à me sentir bien par leur présence.

Merci à tout ce petit monde!

Petit à petit, j’ai appris à m’ouvrir aux autres et à accepter de demander de l’aide, car oui, nous ne sommes pas parfaites et nous avons le droit de ne pas tout savoir/gérer !

Au fil du temps, j’ai su apprivoiser ce grand changement et j’ai appris que tout n’était pas inné, qu’il fallait se laisser du temps pour prendre ses marques. 

La suite n’en a été que plus belle, j’ai réussi à laisser la place qu’il fallait au papa dans ce nouveau schéma familial et à lâcher prise. Notre vie de famille avait enfin trouvé son équilibre!


BIEN VIVRE LE POST PARTUM

Anticipez la période

Mettez en place un projet de naissance ou faites une liste de ce que vous aimeriez ou non une fois que votre bébé sera là, cela peut être une solution pour mettre à plat vos envies. Vous pouvez également faire une liste des démarches à faire ou des achats dont vous avez besoin afin de visualiser ce qui est fait et reste à faire.

Organiser les différents espaces 

Certes, vous vous rendrez compte que seules les expériences concrètes, « en immersion avec bébé », permettront de trouver l’organisation la plus simple, mais mettre tout en  place à la maison et définir des espaces bien précis évitera sûrement quelques désagréments. N’hésitez pas à préparer la chambre de bébé, délimiter un espace pour le change dans la salle de bain par exemple… 

Reposez-vous

Pensez à vous reposer dès que possible, la vaisselle attendra. Les nuits seront perturbées alors quand bébé sera endormi, faites-en autant. Votre corps devra récupérer de l’accouchement.

Limitez vos visites

Osez dire non aux visites, demandez également à votre entourage de vous prévenir de leur visite et de vous laisser le temps de trouver vos marques. C’est votre moment, profitez !

Prenez soin de vous et soyez solidaire dans votre couple

Pensez à réserver quelques petits moments rien qu’à vous, un bain ou même 1h de sieste. Juste vous et le calme, afin de pouvoir souffler et recharger les batteries. Votre conjoint est là pour vous aider. 

Osez demander de l’aide

Demander des « visites d’aide ». Entourez-vous des personnes avec lesquelles vous vous sentez bien (même en pilou-pilou, voire avec un sein à l’air). Celles qui pourront vous donner un petit coup de main : un peu de ménage, une lessive, les courses… Ou qui vous prêtent tout simplement une oreille attentive et bienveillante. Demandez également à des professionnels, qui pourront vous aider dans votre parentalité.

Si vous ressentez ce besoin, je peux vous aider. Je vous invite à me contacter afin de convenir d’un rendez-vous. 

Prenez-soin de vous. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :